Photographe, mariage et Côte d’Azur { interview } Fabrice Drevon

 Photographe, mariage et Côte d’Azur : coup de coeur & interview !

L’année dernière j’ai eu la chance de confectionner les accessoires pour un mariage sur la Côte d’Azur, pour le Joli Jour de Charlotte & Thibault. Lorsque Charlotte a eu la gentillesse de m’envoyer ses photos j’ai eu un immense coup de coeur pour son talentueux photographe : Fabrice Drevon. J’ai eu envie d’en savoir plus sur son métier, ses inspirations et sa façon de travailler avec les mariés. Nulle doute que si vous cherchez votre photographe de mariage sur la Côte d’Azur vous avez trouvé la perle rare !

photographe mariage et côte d'azur mariage nature fabrice drevon cereza mademoiselle

Fabrice a eu la patience de répondre à mes – nombreuses – questions !

- Bonjour Fabrice, quelques mots pour vous présenter ?

- Bonjour. Je suis photographe professionnel depuis 2010, spécialisé en reportages photos et j’ai le plaisir d’habiter cette belle région qu’est la Côté D’azur !

- Comment êtes-vous arrivé à la photographie ? Plutôt “depuis tout petit vous êtes tombé dans la marmite” ou “coup de foudre” ?

- Je ne suis pas vraiment tombé dedans petit, en revanche ce fut un vrai coup de foudre lorsqu’un ami me prêta son reflex numérique ! Là, impossible de lâcher l’engin tellement je fus enthousiasmé par les possibilités d’images ! Ni une, ni deux, j’allais m’acheter un entrée de gamme de la marque jaune (Nikon). J’y passais plusieurs heures par jour, parfois plus de huit, pendant des semaines, à photographier principalement dans la rue. Pouvoir figer des instants fugaces du quotidien en quelque chose d’original et esthétique m’a passionné et me passionne encore.

Deux mois plus tard je revendais le boitier pour m’acheter un modèle avec une approche plus professionnelle et ainsi de suite, jusqu’à arriver aux modèles pro et aux premiers contrats.

- Si vous deviez choisir la ou les photos qui définissent le mieux votre patte, votre sensibilité ?

- Impossible de n’en prendre qu’une, je choisirai celles-ci :

Parce que l’histoire de cette photo est hors du commun et a failli ne jamais exister. Mais il y en a tellement d’autres tellement moins esthétiques qui me touchent d’autant plus par leur contexte.

photographe mariage cote azur fabrice drevon walking was the only choice

Parce qu’elle rend chaque jour ma vie incroyable

photographe mariage cote azur fabrice drevon walking portrait

Parce qu’elle est une des plus anciennes et que je l’aime toujours autant (on évolue avec le temps et on devient plus critique sur son travail)

photographe mariage cote azur fabrice drevon lancer du bouquet

- Quelle est la photo de mariage qui vous a le plus ému ?

- Celle-ci probablement parce que nous sommes passés par tant d’étapes durant le mariage : brouillard à couper au couteau, pluies torrentielles, froid, … pour arriver à ce moment de grâce :

photographe mariage cote azur fabrice drevon photo émotion moment de grâce

- Quelles sont vos sources d’inspiration : les grandes et petites choses qui vous font pétiller ?

- Sans faire de listes interminables ce sont tous les photographes de rue talentueux les plus célèbres : Cartier-Bresson, Erwitt, Meier, aux plus inconnus, en passant par tous les photographes reporters contemporains qui m’impressionnent par la qualité de leur “oeil” et leur savoir-faire. Le Boston Big Picture est une bonne source pour les retrouver !

- Pourquoi la photo de mariage Fabrice ? Que faut-il pour être un bon photographe de mariage ?

- Premièrement et de manière indispensable il faut une technicité infaillible (ou presque) et un sens de l’adaptatabilité très poussé. Lors d’un mariage tout est en mouvement permanent, et souvent vous n’avez que quelques secondes pour réussir votre photo la plus artistique et  esthétique.

Après – ce n’est qu’un avis très personnel – mais force est de constater, après des dizaines de mariages réalisés, que le relationnel avec les mariés est très important !

Personnellement, dans la mesure du possible, je privilégie les multiples contacts téléphoniques, échanges d’e-mail et les rencontres avec les futurs mariés afin de partager mon expérience sur les bonnes pratiques quant à l’organisation de leur journée (nombreuses astuces pour avoir une journée la plus agréable et la plus fluide possible). ainsi que faire leur connaissance et mieux comprendre leurs attentes.

Ces attentes peuvent être diamétralement opposées : il y a les mariés “glamour” qui recherchent principalement des photos sophistiquées et travaillées (posées) et puis ceux qui, au contraire, souhaitent un photographe le plus discret possible avec une approche reportage la plus invisible possible. La majeure partie des mariés se situent entre les deux.

- Comment se déroule une journée de prestation mariage avec vous ?

Je botte un peu en touche mais chaque mariage est très différent, et je propose justement des formules adaptées à chaque mariage, il m’est difficile de parler d’une journée-type.

- Comment choisissez-vous les photos que vous allez prendre : portraits, instants volés, … ?

- L’idée est de raconter la journée (parfois sur plusieurs jours) en associant les photographies les plus esthétiques , symboliques et chargées d’émotions. Une photo regroupant ces 3 éléments est bien sûr l’idéal et restera dans le temps.

- Combien de temps avant leur D-Day les mariés doivent-ils vous contacter ?

- Au moins 6 mois à l’avance, la moyenne se situe autour des 8 mois. Quand il s’agit d’un mariage à l’étranger, là un minimum de 12 mois est salvateur.

Maintenant il m’arrive d’avoir des demandes de dernières semaines auxquelles par chance je peux répondre favorablement (désistement, report, …). Mais bien souvent c’est l’inverse : l’année dernière par exemple le 28 juin m’a été demandé plus de 5 fois, et j’ai dû refuser étant engagé par contrat bien auparavant.

- J’imagine que des imprévus peuvent survenir lors d’une prestation de photographie de mariage, vous est-il arrivé de devoir improviser ou vous trouver face à une demande incongrue ? 

- Des imprévus il y en a pratiquement systématiquement. Quelques uns assez classiques : le photographe (souvent une personne de la famille ou un proche) qui se targue d’être officiellement engagé pour la journée mais qui ne l’est pas, les très fortes intempéries (vents violents, pluies torrentielles, brouillards opaques, chaleur caniculaire, …), le témoin porteur des alliances qui a disparu, l’invité un peu éméché qui veut à tout prix vous faire boire pendant que vous travaillez, il y en a tellement …

- A partir de quel budget faut-il prévoir vos prestations ?

- Pour le mariage cela débute à 950 €, ensuite je propose différentes formules.

- Comment avez-vous rencontré Charlotte & Thibault ?

J’ai été recommandé auprès de Charlotte qui m’a alors contacté pour un devis. Nous nous sommes rencontrés tous les trois dans une brasserie et le courant est passé très vite. Après avoir échangé pas mal d’informations sur le déroulement de leur journée (horaires, lieux, logistique, cérémonies, plans B, etc nous nous sommes redonné rendez-vous sur les lieux du mariage.

mariage nature champetre chic bouquet mariee original bijou cereza mademoiselle 1

- Vous avaient-ils demandé des prises de vue particulières ou laissé carte libre ?

- Ils m’avaient majoritairement laissé libre de mes prises de vue. - Qu’est-ce qui vous a le plus touché dans le mariage de Charlotte & Thibault ? – Leur amour très pur et naturel, totalement en adéquation avec le lieu choisi, et la décoration faite à base dé végétaux et matériaux naturels : j’ai adoré !

mariage nature champetre chic bouquet mariee original bijou cereza mademoiselle 4

- Une anecdote à nous raconter sur leur mariage ?

- Ce soudain brouillard extrême lors de la cérémonie religieuse en extérieur qui a permis d’avoir une lumière irréelle et envoûtante.

&&&&

Cette interview de Fabrice Drevon ne serait pas tout à fait complète sans un joli clin d’oeil des mariés ;)

Charlotte a de son côté pris le temps de vous livrer la façon dont elle a vécu cette rencontre et son déroulement lors de son mariage ;)

- Bonjour Charlotte ! Comment avez-vous trouvé et choisi Fabrice comme photographe de votre mariage ? Une photo en particulier vous a décidé ?

Une amie m’a parlé de Fabrice pour notre mariage car elle avait déjà vu ses photos, de paysages entre autres, lors d’une expo, l’avait rencontré et avait pressenti que son style photographique très naturel, qui capte l’instant et son côté humain collerait avec nous. Nous sommes alors allés voir ses photos sur son blog et nous avons eu un véritable coup de coeur.

- Comment s’est déroulée votre première rencontre ?

Nous nous sommes retrouvés autour d’un café, et nous avons papoté. Fabrice nous a expliqué comment il travaillait, quelle démarche il avait et nous lui avons raconté ce que nous aimerions faire de notre mariage. Après le coup de coeur photographique, nous avons eu un coup de coeur pour la personne. Nous avons vraiment accroché avec Fabrice et c’était très important pour nous car nous n’étions pas très à l’aise avec l’idée de faire des photos.

- Lui aviez-vous demandé des clichés ou une ambiance précise ou vous êtes-vous laissés guider ?

Nous avons demandé qq clichés comme les photos de groupes mais nous nous sommes surtout laissés guider. Nous ne voulions pas de photos posées, des photos le plus naturelles possibles, qui captent l’instant et l’émotion, plutôt que des photos “parfaites”. Nous étions allés sur le site avant le mariage afin de repérer les jolis endroits avec Fabrice… et son imagination a fait le reste. Nous avons complètement oublié Fabrice pendant la cérémonie, il a su se faire très discret. Les photos de couple se sont apparentées à une ballade en amoureux, où nous nous sommes retrouvés avec plaisir avec mon mari après la cérémonie sous l’oeil discret du photographe.

- Une anecdote à nous raconter sur votre Joli Jour ?

Fabrice était là pendant nos préparatifs et donc pendant tout le temps où le temps se couvrait, le brouillard arrivait… et où nous, désespérés nous ne savions pas si nous pourrions maintenir la cérémonie à l’extérieur, l’orage menaçant… Fabrice était le seul à se réjouir de ce brouillard et passait son temps à me dire que cela allait être génial : la lumière ! les effets ! et était même allé faire des photos dehors pour se faire plaisir.. C’était bien le seul à trouver les caprices de la météo supers ! Mais il m’a bien remonté le moral !!!

- Que répondez-vous aux futurs mariés qui hésitent sur le fait de prendre un photographe professionnel pour leur mariage ?

Nous avons hésité également, le coup financier nous avait fait réfléchir à deux fois, surtout sur la côte d’azur où les prix peuvent grimper en flèche… Mais à dire vrai, les photos de Fabrice n’ont rien à voir avec les photos prises par certains invités, et j’ai pu voir aussi la différence avec les photos de la cérémonie civile que l’on a fait deux jours plus tôt. Les photos de Fabrice ont cette âme, ce coup d’oeil, cette émotion qui fait toute la différence, et vraiment ça n’a (presque) pas de prix de se replonger dans son mariage avec la larme à l’oeil tant tout a été si bien capté… C’est bien mieux qu’une vidéo car cela ravive le souvenir, en permettant d’y ajouter une pointe de merveilleux.

 Un grand merci à tous les deux pour ces magnifiques moments artistiques et de pure émotion partagés avec nous !

Si vous aussi vous avez eu un coup de coeur pour le travail de Fabrice Drevon,

contactez-le via son site Fabrice Drevon

ou via sa page facebook Fabrice Drevon photographe

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire